V-ZUG Blog | FR LogoLoading
Energyday18 lavage peu gourmand en énergie blogvzug.com

Energyday 18 – Les secrets du lavage peu gourmand en énergie



Share: WhatsappLinkedInCommenterMenuEmail

La question de l’énergie revient sur le tapis à chaque passage à l’heure d’hiver. Depuis 2006, des entreprises et des organisations de renom s’engagent chaque année pour l’energyday, la journée nationale des économies d’électricité domestiques.

L’électroménager représente une part considérable de la consommation quotidienne en eau et en énergie. C’est pourquoi nous soutenons les personnes désireuses d’adopter un mode de vie responsable grâce à des appareils peu gourmands en énergie. Entretien avec Susanne Machau, spécialiste du génie des procédés et des techniques d’application Lavage, au sujet de l’efficacité énergétique des lave-linge.

Engergyday Entretien Susanne Machau blogvzug.com

Susanne Machau, spécialiste du génie des procédés et des techniques d’application Lavage

Madame Machau, comment mesure-t-on l’efficacité énergétique d’un lave-linge en laboratoire?

Susanne Machau: L’efficacité énergétique dépend de différents facteurs tels que la consommation d’énergie, la consommation d’eau, l’efficacité de lavage et l’efficacité d’essorage. Seule la somme de ces composants individuels permet de déterminer l’efficacité énergétique d’un lave-linge. Pour les tester, il faut suivre des procédures de mesure normalisées.

« L’efficacité énergétique dépend de différents facteurs tels que la consommation d’énergie, la consommation d’eau, l’efficacité de lavage et l’efficacité d’essorage. »

Comme se présente une telle procédure?

Chaque laboratoire qui réalise des tests sur la base des normes en vigueur utilise une Wascator comme référence. Nous réalisons tous les tests avec cette machine, et en parallèle avec nos propres appareils. Il est clairement défini combien de draps, serviettes et taies d’oreiller sont introduits dans la machine et dans quel ordre.

Appareils de mesure, V-ZUG SA

Wascator, appareil de référence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par conséquent, chaque opération doit respecter à la lettre la procédure d’essai officielle?

Exactement. Il en va de la reproductibilité et de la comparabilité des résultats. La norme précise le moindre détail: elle définit par exemple l’état du linge, usagé ou neuf, et son poids initial. De même, la lessive et le dosage sont établis avec précision.

Le linge chargé dans la machine est-il toujours propre ou est-il sali volontairement au préalable?

La détermination de l’efficacité de lavage repose sur le test de différents degrés de salissure. Eux aussi sont normalisés: des bandelettes de test spéciales contenant des traces de sébum, de suie, de cacao, de sang et de vin rouge sont cousues sur les textiles exactement d’après les prescriptions, puis lavées avec le linge.

S’abonner à notre blog pour continuer de lire de passionnants articles

Avec quel programme de lavage les tests sont-ils réalisés?

D’après le label énergétique, tout appareil doit être testé avec un chargement de 8 kg dans trois combinaisons de programmes: 60 degrés à pleine charge, 60 degrés à demi-charge et 40 degrés à demi-charge.

Quand le test est-il considéré comme probant?

L’efficacité de lavage de notre lave-linge doit être supérieure d’au moins 3% à celle de la Wascator. C’est une condition sine qua non pour sa commercialisation.

Quels sont les défis majeurs de ces procédures de mesure?

La principale difficulté réside dans l’interaction des facteurs. Pour afficher une bonne classe d’efficacité énergétique, un programme doit consommer peu d’énergie. En règle générale, une bonne performance de lavage exige toutefois beaucoup d’énergie. La solution consiste généralement à prolonger la durée du programme à faible température ou à utiliser une pompe à chaleur pour chauffer l’eau.

Comment le client sait-il quel programme est le plus efficace sur le plan énergétique?

La touche avec le panneau indicateur peut lui être utile. Cette touche exécute automatiquement le lavage le plus efficace sur le plan énergétique. Cependant, le client doit tenir compte du fait que ce programme convient uniquement pour le linge de couleur normal.

« Ils ignorent souvent qu’un programme plus long consomme moins d’énergie »

Ce programme est-il souvent utilisé?

Malheureusement non, si on en croit des études réalisées dans l’UE. C’est essentiellement lié à la longue durée du programme de déclaration. La plupart des utilisateurs privilégient les programmes rapides. Ils ignorent souvent qu’un programme plus long consomme moins d’énergie. De nombreux utilisateurs sont en effet convaincus, à tort, qu’un programme plus long implique une consommation d’énergie élevée. Nous devons les sensibiliser davantage en insistant sur l’efficacité énergétique accrue des programmes plus longs à faible température.

Merci pour cet entretien Madame Machau!


V-ZUG est Gold Partner de l’#Energyday18 

 

 

 

 

 

 

Vers le site web officiel l’energyday


Pour un lavage encore plus économique sur simple demande

La Gestion Eco de V-ZUG vous permet de gérer activement la consommation en énergie et en eau de votre machine à laver: la touche Eco qui peut être sélectionnée en supplément de chaque programme, fait certes durer le programme un peu plus longtemps, mais consomme moins d’énergie. Pour en savoir plus, cliquez ici.


S’abonner à notre blog pour continuer de lire de passionnants articles

 

Les conseils d’économie d’énergie suivants pourraient également vous intéresser :

Conseils d’économie d’énergie au lave-vaisselle

Conseils d’économie d’énergie pour cuisiner

Conseils d’économie d’énergie pour laver et sécher

Conseils d’economie d’énergie pour réfrigérateurs et les congélateurs

Share: WhatsappLinkedInCommenterMenuEmail

0 Commentaire

Aucun commentaire n’a encore été publié

Vous utilisez un navigateur obsolète. Certains contenus ne peuvent donc pas être affichés correctement. Veuillez mettre votre navigateur à jour. http://browsehappy.com